6.4.07

Col de la Biche Tab 7









TAB 7



( Noir sur scène. Réapparition, au fond de la salle, d'Armandine, avec sa lampe-torche. Elle s'assoit sur un rocher, dépose son sac à dos, sort un paquet de cigarettes de sa poche, en porte une à ses lèvres, essaie de l'allumer avec un briquet; celui-ci refuse de donner une flamme, rien que des étincelles. Elle le balance rageusement.)

Armandine    Mais pourquoi y'a jamais rien qui marche? Qu'est-ce que je leur ai fait, merde? Y'a un chemin, c'est toujours tout droit, t'as qu'à le suivre, y'a des centaines de gens qui le prennent tous les ans, tu montes le chemin, Hop! t'es en haut de la montagne; tu le descends, tu passes le pont de la rivière, tu continues, Hop! tu arrives à la route! C'est pas sorcier! Des centaines de gens y font ça, les yeux fermés et moi, pace que c'est moi, j' me retrouve au milieu des sangliers, dans les ronces, au pied de la montagne avec la rivière, ça oui, mais que tu la vois même pas, juste quand t'as mis les pieds dedans, mais y'a plus de pont, y'a plus de route, rien… J'ai les pieds trempés, chuis griffée de partout, chuis gelée, je crève de faim, j' peux même pas fumer une clope, chuis là, comme une conne, paumée au milieu de leur montagne. Et tout ça pourquoi? Pace que j'ai une mère qu'y paraît qu'elle est pas comme les autres, qu'elle m'élève pas comme y faut, qu'y z'ont décidé que je pouvais pas rester avec elle, qu'on avait pas le droit de se voir sauf quand c'est eux qui disent qu'on peut, une fois de temps en temps, quand ça les arrange à eux!
C'est l'anniversaire de ma mère aujourd'hui. Hé! C'est l'anniversaire de ma mère! Et j'ai même pas le droit d'être avec elle, j' dois attendre le jour normal, dans deux semaines, pour la voir et je suis là, à regarder passer une étoile que j'en ai rien à faire de leur étoile!
Si ça se trouve, elle est toute seule, pour son anniversaire, toute seule, comme moi, ou alors avec son sale mec qui la pousse à faire n'importe quoi, qu'elle sait rien lui refuser..
Ca les gênait qu'on soit ensemble aujourd'hui, rien qu'aujourd'hui? C'est pas tous les jours, un anniversaire…
Qu'est-ce que j'ai faim!
Oh! La barre de chocolat de Delphine! J'l' avais oubliée!

(Elle ouvre une poche du sac à dos, en retire la friandise. Cérémonieusement, elle déchire l'enveloppe de papier qu'elle jette à terre, tient la barre verticalement, l'éclaire avec la lampe.)

Tu parles d'un gâteau d'anniversaire!

(Elle la mange lentement, remet son sac sur son dos, se lève, reprend sa marche vers le fond de la salle.)

Allez, ma vieille, en route. Et ce coup-là, tu trouves la sortie, ou alors…

(Elle disparaît.)






« Col de la Biche » Tab 7 Texte déposé à SACD/SCALA


av 7 suit

2 commentaires:

camille a dit…

la barre de choco, ça vaut pas l'oeuf ou la poule de circonstances, mais ça rend le moral quand-même, la preuve, elle a repris la route :-)

Bonnes vacances à toi
bons moments en perspective ;-)
profite bien
bisous enPâquetés

hombre a dit…

Salut, Camille! Merci pour Armandine et moi. Pour les bisous, comme j'ai une tête d'oeuf de Pâques, y'a toute la place qu'y faut !
Ca me fait hyper plaisir que tu passes de temps en temps, voir un peu ce qui se vit là-haut pendant cette nuit "èspéciale".
Bizzzz

Ben, Kaïkan ! tu as dû essayer à un moment un peu "encombré" de la journée. Je te remercie et Didine avec moi pour ta présence rassurante dans la nuit...
Bisous!